Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Suède reconnaît officiellement la Palestine comme Etat

Publié le par hb

L'annonce avait déjà été faite le 3 octobre par le Premier ministre de Suède, Stefan Löfven, elle est désormais officialisée par voie de décret: la Suède reconnait la Palestine en tant qu'État. Cet Etat membre de l'Union européenne à décidé cette fois-ci joindre la parole aux actes, puisque les autres préfèrent s'abstenir, ou pire, prétendre vouloir un Etat palestinien tout en entravant son existence en coulisse.

Cette décision historique a été décidé peu après la formation du nouveau gouvernement suédois, même si l'opinion suédoise a souvent pris fait et cause pour la Palestine à l'image du couple royal qui s'était affiché publiquement avec le keffieh autour du cou pendant le dernier massacre de Gaza, devenu le symbole de la lutte contre l'occupation en Palestine.

Sans surprise, la nouvelle a été accueillie froidement à Washington qui avait d'ailleurs déjà réagit au début du mois jugeant la décision suédoise "prématurée", à l'inverse des palestiniens qui l'ont qualifiée de "courageuse et historique" via son porte-parole Nabil Abou Roudeina.

le Moyen-Orient: "Plus compliqué que le montage de meubles Ikéa" pour Avigdor Lieberman

 

A Tel-Aviv, cette reconnaissance suédoise a été très peu apprécié, si bien que l'Etat hébreu a immédiatement rappeler son ambassadeur à Stokhölm. Le Ministre des affaires étrangères et ex-videur de boîte de nuit (Faut-il encore le rappeler ?) a encore fait preuve de diplomatie - une fois n'est pas coutume - affirmant que cette décision suédoise fera "de gros dommage et n'a aucune utilité". C'est selon lui "Une décision malheureuse qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens". Une déclaration qui ne manque pas de piquant pour le fondateur et dirigeant du parti d'extrême-droite Israel Beytenou ("Israël notre maison") dont ses membres n'imaginent pas l'ombre d'un Etat palestinien, même dans leurs pires cauchemars.

 

Cette arrogance et ce mépris vis-à-vis de la diplomatie de Suède et à l'image du gouvernement extremiste Netanyahou, le principal responsable des échecs succesifs de négociation avec les principaux acteurs. Il use de toutes les tactiques pour maintenir le statut quo, y compris mener un opération génocidaire dans la bande de Gaza pour un prétexte qui s'est avéré bidon, puisque la mort des 3 jeunes israéliens n'a jamais été revendiqué par aucun organe politique officiel palestinien. Une cocasserie à la hauteur du drame humain qui a suivi.

Si Israël ne finira pas de tenter de décrédibiliser tout pays qui s'oppose à sa politique colonialiste, il sera également celui qui démontera toutes tentatives de résistance palestinienne aussi facilement qu'un ferrailleur.

Stefan Löfven, Premier ministre de la Suède

Stefan Löfven, Premier ministre de la Suède

Commenter cet article